Home EuropeFrance Mon guide Alsace à vélo pour les débutants

Mon guide Alsace à vélo pour les débutants

by Touristissimo

Vous avez l’habitude de me voir voyager en train, en bateau, en bus ou en avion, mais ceci est la première fois que je voyage à vélo. 

Trois jours, 110 km de paysages magnifiques et d’une météo plus que clémente.

J’ai pu voir le meilleur de l’Alsace à vélo en quelques jours et de vous préparer un guide Alsace à vélo dédié à tous les débutants et qui hésitent à se lancer pour x raisons.

Espérant que mon expérience vous aidera à sauter le pas et pourquoi pas ne pas commencer par un voyage en Alsace à vélo.

Il faut savoir que durant n’importe quel voyage, il y a des imprévus…J’en ai eu un de taille que je vous raconterai plus bas et en aucun cas ça n’a gâché mon envie de repartir en voyage à vélo. 

Comment s’organiser un voyage en Alsace à vélo? 

Que faut-il emporter lors d’un premier voyage en Alsace à vélo électrique?

Cuissard rembourré 

C’est mon premier voyage à vélo, du moins sur une longue distance et sur plusieurs jours, j’ai opté pour un cuissard rembourré de la marque Décathlon pour éviter d’avoir mal.

En ce qui concerne le maintien, j’étais assez confortable. Le premier jour, je sentais le confort mais les jours qui ont suivis, le cuissard ne faisait plus d’effet.

Est-ce que c’est dû à ma chute que je sentais plus la douleur partout que le confort? 

En tout cas pour son prix mini (20€) et pour une première expérience d’un voyage à vélo , j’en suis satisfaite.

Au niveau de la taille j’ai pris une taille au-dessus pour ne pas me sentir serré, j’ai pris la taille 40 au lieu de 38 ma taille habituelle. 

Je le porterai une seconde fois pour vous donner un avis plus poussé

Une bonne paire de basket et des chaussettes épaisses

Pourquoi des chaussettes épaisses me demanderiez-vous? Et bien tout simplement en fin de journée vous avez les pieds qui enflent et vous vous sentirez serrés dans vos chaussures. Pour éviter ce désagrément, autant porter des chaussettes épaisses afin que vos pieds et vos chaussures s’adaptent. 

Un imperméable et/ou un Pancho étanche

Par moment la météo peut être capricieuse, j’ai eu beau temps tout au long du voyage sauf à Strasbourg où j’ai eu besoin de mon imperméable. 

Tout comme le cuissard rembourré, j’ai acheté mon imperméable et mon Pancho étanche à Décathlon, car ils sont pratiques, légers et ne prennent pas de places dans une valise ou un sac de voyage.

J’ai énormément utilisé l’imperméable pendant mes 3 semaines en Écosse, il est très bien taillé, il protège bien de la pluie et du vent et il n’est pas encombrant. Il se plie se transforme en banane, donc gain de place surtout quand vous partez pour 3 semaines en voyage.

Son prix 29.90€  et uniquement disponible en magasin ( lien non sponsorisé)

Pour mon voyage je n’ai pas eu besoin d’utiliser le Pancho étanche pour vous donner réellement mon avis. 

Baume de tigre ( musculaire)

Le baume de tigre est mon meilleur allié lors de mes voyages mais encore plus lorsque j’ai un accident.

J’achète toujours un stock quand je vais à Londres car le prix est beaucoup plus bas 3€ contre 9€50 en France.

Je ne saurais vous expliquer pourquoi il y a une énorme différence tarifaire, mais il est le meilleur remède pour soigner provisoirement les douleurs. 

Gel articulations

Je n’ai pas eu beaucoup de courbatures en visitant l’Alsace à vélo électrique sauf lors des nombreuses montées du 2e jour. En cas de courbatures, je vous recommande le gel articulations de la marque Eona  aux huiles essentielles bio que vous retrouverez dans toutes les parapharmacies.

J’ai toujours un tube dans ma trousse de voyage, surtout si je prévois de faire des randonnées. 

Pensez à des vêtements confortables et à élastiques parce que les pauses gourmandes sont très nombreuses et délicieuses en Alsace. 

N’oubliez pas de prendre une gourde, des barres de céréales ou des fruits secs, une crème solaire, votre smartphone et une batterie externe qui peut énormément servir quand vous vous trouvez au milieu de nulle part sans rencontrer personne.

Où louer un vélo électrique en Alsace?

Si vous optez pour une location de vélo en Alsace, je vous conseille Trace Verte, qui se trouve à Mutzig.

Trace Verte organise également des voyages de A à Z avec le meilleur itinéraire pour visiter l’Alsace à vélo mais aussi les Vosges et d’autres chouettes balades.

Vous pouvez louer votre vélo électrique d’un point et le déposer dans un autre point, ce qui peut-être pratique.

L’équipe  de Trace Verte a été extrêmement disponible, compréhensible et bienveillante suite à ma chute.

Mon vélo a été remplacé le lendemain matin avant le départ de la seconde étape. 

J’étais complètement déboussolé par la chute et par les problèmes techniques que pouvait rencontrer mon vélo, et l’équipe Trace Verte a été présente même tard dans la nuit pour me trouver une solution. 

C’est pour toutes ces attentions que je vous recommande vivement de louer votre vélo à Trace Verte car vous serez entre de bonnes mains. 

Le meilleur de l’Alsace à vélo

Plus de 110 km à vélo au départ de Strasbourg, en réalisant une boucle pour voir l’essentiel de l’Alsace à vélo.

J’étais très impressionnée de toute l’infrastructure que l’Alsace met à disposition pour les voyageurs à vélo. 

Il est très facile d’organiser un voyage en Alsace à vélo au quotidien grâce au site Alsace à vélo qui propose des itinéraires, des points de locations; des lieux de réparation vélos et les incontournables à faire en Alsace à vélo.

Vous pouvez également alterner avec Google Maps et l’application GPX Viewer, très efficace pour suivre les itinéraires à vélo.

Nous sommes partis de Strasbourg jusqu’à Colmar en passant par Riqhiwer, Andlau ou Barr, les paysages étaient magnifiques, mon plus beau souvenir est le survol des cygnes au-dessus de la tête à deux reprises, un matin où il faisait bien frais. C’était majestueux!

L’itinéraire de l’Alsace à vélo

Le voyage était court en durée ce qui va suivre est un aperçu de la beauté d’Alsace avec des points d’intérêts qui méritent le détour.

Jour 1 : Strasbourg – Gertwiller

C’est parti pour quatre jours, au départ de Strasbourg à la découverte des richesses de l’Alsace, à nous les sites médiévaux, la nature verdoyante et les villages viticoles.

Le voyage peut commencer avec une variété de paysage, une pause photo à admirer les cigognes avant une pause bucolique , en arrivant jusqu’à Sainte-Odile dont l’église Dompeter est la plus ancienne d’Alsace.

Reprise de la route direction Rosheim et traverser la porte de l’horloge l’une des quatre portes qui entourent le joli village. C’est vers 1220 que les premières pierres sont érigées.

Et puis on s’est arrêté aux pieds de l’église romane Saint-Pierre-et-Saint-Paul, mêlant influences rhénanes et lombardes, un lieu culte qui accueil des concerts de musique ancienne et des expositions d’art secret contemporain.

En face de l’église se trouve la plus ancienne boulangerie de France, la boulangerie Rohmer, qui a vu passer 13 générations de boulangers depuis 1602.

Reprise du vélo pour aller au Belvédère en passant par la porte de la Léonardsau à Boersch, une structure monumentale que vous serez obligé de vous y arrêter pour prendre une photo et par la même occasion une petite pause.

C’est en empruntant la voie verte que l’ancienne voie de chemin de fer, longue de 11 km qui cesserait les gros de Rosheim, Boersh, Ottrot et Saint-Nober.

Elle assurait l’acheminement des pierres des carrières de Saint-Nober jusqu’à la plaine.

Des multiples paysages s’offraient à nous tout au long du parcours et une richesse patrimoniale,  ce même parcours est également accessible à pied.

Après notre pause nous avons repris nos vélos direction Gertwiller pour le Palais du Pain d’épices.

En Alsace, la magie de Noël c’est 365 jours par an.

Si vous décidez de faire un parcours sur le thème de Noël, ajoutez le Palais du Pain d’épices, plus de 800 m2 de bonheur qui ont éveillé tous mes sens.

Je me suis laissé guider par le Mannele pour une visite tout remplie de douceurs.

Vous serrez émerveillé par ce parcours ludique, vous n’aurez qu’une hâte c’est d’arriver à la boutique et de vouloir tout dévaliser…En tout cas c’est ce que j’ai fait. Comment céder à l’attraction la plus gourmande de mon voyage?

Jour 2 : Gretwiller – Colmar

Le deuxième jour du voyage était consacré aux villages et aux vignes dont l’Alsace a le secret.

Cette seconde journée a été la journée la plus sportive même avec un vélo électrique mais je suis arrivée.

Je n’aurais manqué ça pour rien au monde, les villages, les vignes et les châteaux qui me rappelaient tellement les châteaux écossais.

Premier arrêt au charmant village de Barr, ses balcons fleuris, ses cours intérieures, son centre historique et ses maisons en colombages colorées.

Le village de Barr est la parfaite carte postale Alsacienne. Barr est aussi la capitale viticole.

Le vin* a une place importante dans la culture Alsacienne, il est présent à toutes circonstances et à chaque célébration .

Une boisson festive qui rassemble autour d’une gastronomie à sceller une amitié avec ceux qui auront croisé votre chemin durant votre voyage en Alsace à vélo….Et elles seront nombreuses.

La balade continue jusqu’à Andlau, le village compte des nombreux monuments classés dont l’ Eglise Saint-Pierre-et-Paul dite Sainte-Richarde.

J’en prends pleins les yeux à Dambach-la-Ville, la route des vins d’Alsace vaut aussi le coup de oeil et donne l’envie de prolonger le voyage à prendre le temps de visiter les caves à vins qui font la renommée de l’Alsace.

Par chance, le beau temps était au rendez-vous ce qui a encore sublimé ce voyage en Alsace à vélo, impossible de décrocher son regard des châteaux à droite et les vignes à gauche. Je me rends compte que cette seconde journée est encore plus belle que la veille, et que la route du lendemain allait encore me réserver des belles surprises.

En continuant à rêver, me voilà à Riquewihir, le village de Noël par excellence.

En franchissant la porte de la boutique la féerie de Noël, j’ai oublié que j’étais en plein mois de septembre sous un 26°c. J’ai retrouvé mes 5 ans le temps de la visite de la boutique.

Si vous y allez au mois de décembre, il faut savoir qu’il y a une liste d’attente dés le mois septembre pour entrer à la boutique au mois de décembre.

Tout est féerique dans cette boutique, l’ambiance, la décoration, la musique et cette facilité de nous transporter à Noël peu importe la météo extérieure. Encore une fois j’ai dévalisé la boutique en achetant des livres de pâtisseries.

 

Pour goûter aux spécialités locales, on est allée en face de la féerie de Noël, le restaurant Au Dolder, si le beau temps le permet, je vous conseille d’aller manger à la terrasse extérieure.

Mention spéciale pour le kougelhopf glacé qui est à tomber.

Reprise du vélo pour la dernière étape de la journée direction Colmar, après un délicieux déjeuner la reprise du vélo fut très difficile et que cette partie est assez vallonnée.

C’est en arrivant à Kayserberg, élu Village préféré des Français 2017 que la route était plus simple.

Par manque de temps, je n’ai visité que le donjon pour avoir une vue sur le reste du village. Pour le peu que j’ai vu Kayserberg vaut le détour pour s’y attarder un peu plus.

 

Dernière étape Colmar, là aussi le timing fut très court , je vous recommande le guide complet d’un week-end en Alsace remplie de bonnes adresses et de bons plans.

Où dormir à Colmar?

L’hôtel Rapp se trouve en plein coeur de Colmar dans une ruelle très calme pour une nuit reposante.

Il est possible de laisser votre vélo au sein de l’hôtel, l’hôtel dispose aussi d’espace de relaxation autant en profiter après une journée à pédaler.

Il est possible de vous faire servir votre petit-déjeuner dans votre chambre pour rester encore plus dans votre lit douillet.

Où manger à Colmar?

Je n’ai pu tester qu’une seule adresse, le Bistrot des Lavandières qui se trouve à 5 min à pied de l’hôtel.

La cuisine est divine et l’accueil fut très chaleureux.

Il est préférable de réserver car le Bistrot des Lavandières est une adresse très prisée par les locaux.

Jour 3 : Colmar – Strasbourg

Cette étape fut ma préférée, il fallait emprunter la Véloroute du Canal de Colmar puis la Véloroute du canal du Rhône au Rhin à partir d’Artzenheim.

J’ai aimé ce parcours pour les paysages bucoliques, la route était plate contrairement à la veille mais ce matin-là frisquet, deux envols de cygnes m’ont laissé sans voix.

Le cygne est habituellement un animal majestueux sur l’eau mais en plein vol il est somptueux, c’est le souvenir le marquant de mon voyage en Alsace à vélo.

En trois jours, l’Alsace nous a offert une palette de paysages uniques et diversifiés. Chaque jour était une surprise riche en émotions.

Le voyage en Alsace à vélo électrique s’est terminé à Diebolsheim autour d’un repas complet au restaurant de La Couronne. L’adresse parfaite pour goûter aux spécialités locales.

L’agence Trace Verte est venue récupérer nos vélo et la suite du voyage s’est terminée à Strasbourg  en voiture.

Que retenir de mon voyage en Alsace à vélo?

Je garde un souvenir inoubliable de ce voyage, le moment le plus marquant est le vol des cygnes au dessus de la tête au petit matin. Mes yeux n’ont pas pu se décrocher la beauté de leurs envols et j’ai eu la chance de les voir à deux reprises. 

Une magnifique découverte du patrimoine Alsacien, les vignes et les champs de maïs à perte de vue

Noël en Alsace c’est tout au long de l’année.

Vous voulez découvrir un peu plus amplement n’hésitez pas à aller jeter un oeil sur les blogs de Malicia et Jenny.

L’imprévu en voyage

Lors de mon voyage en Alsace à vélo, au deuxième jour, lors d’une descente, j’ai perdu connaissance.

Je ne sais pas comment l’expliquer, mon cerveau s’est éteint quelques secondes. J’ai sous-estimé la pause, je n’ai pas assez mangé et je me suis sentie piégé par la chaleur.

Mon appareil photo a été bien endommagé par la chute, ce qui explique que les photos prises proviennent de mon téléphone ne sont pas très qualitatifs et quelques-unes ont été prises par Malicia.

Grâce au baume de tigre musculaire j’ai pu continuer le voyage, et ça aurait été dommage de manquer de tels paysages.

Ce voyage a été organisé en partenariat avec l’agence AiRPur, l’ADT Alsace  et Alsace à vélo n aucun mon point de vue n’a été influencé. Vivement le prochain voyage en Alsace, à pieds, ça sera plus prudent pour moi 🙂

Rendez-vous la semaine prochaine pour découvrir Strasbourg.

0 comment

Continuez votre voyage sur le blog

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :