City Guide : Séville

Séville a été l’un de mes plus grands amours de voyage, jamais une destination ne m’a fait sentir autant d’émotions. J’ai effectué mon premier voyage à Séville il y a peu près 3 ans lors de ma participation à une chasse aux trésors avec la compagnie Vueling.

Cette ville m’a transporté dès ma première visite, qu’à la fin de mon premier séjour j’ai finie en larmes choses qui m’arrive rarement sauf quand je quitte ma Tunisie.

Cette Fois-ci je suis restée un peu plus longtemps pour vous trouver quelques bons plans et conseils.

IMG_5438

En trois ans beaucoup de choses ont changé, la ville en elle-même reste toujours aussi jolie surtout au printemps. Séville est devenue une ville de plus en plus touristique ce qui explique il faut tout organiser votre séjour à l’avance, pour ne pas perdre votre temps dans les files d’attentes surtout si vous partez avec vos enfants.

Les prix ont également augmentés à Séville mais ça reste tout à fait raisonnable pour nos porte-monnaie.

IMG_5717

Quand y aller ?

Ayant déjà visité la ville à deux reprises, la première fois en hiver et la deuxième fois au printemps Séville au fil des saisons est magnifique.

La ville se visite mieux au printemps, quand les arbres sont en fleurs et les températures peuvent atteindre les 29°C . Vous succomberez au charme de la ville grâce à son doux parfum du jasmin qui chatouille vos narines.

IMG_5853IMG_5905

Pourquoi y aller ?

La capital Andalouse est le berceau de toutes les cultures et religions ce qui rend Séville unique comparant aux autres villes voisines.

Séville est une destination qui correspond aux jeunes, aux couples et aux familles accompagnées d’enfants car il y a tellement d’espaces et parcs pour que les enfants puissent gambader.

A 2h de France, Séville vous offre un dépaysement total, sans plus attendre Vamos

Que visiter à Séville ?

Séville est la capitale de l’Andalousie. On découvre la richesse de son histoire à travers son patrimoine culturel et son patrimoine architectural tantôt romain, tantôt gothique, tantôt arabe.

En 711, les Maures d’Afrique du Nord s’emparent de la péninsule Ibérique. Séville devient alors capitale du royaume des Almohades. Sous leur règne, de prestigieux monuments sont construits comme la Grande Mosquée, dont il reste l’ancien minaret connu aujourd’hui sous le nom de La Giralda, qui est devenu le clocher de la gigantesque cathédrale de Séville.

IMG_5883

A partir du XVe siècle, les royaumes chrétiens du nord  chassent les musulmans et reprennent les territoires perdus. Ces derniers laissent leur empreinte en faisant de la Giralda l’une des églises gothiques les plus grandes au monde.

Laissez-vous charmer par cette beauté comme si vous étiez comme disent les sévillans : « Qui n’a pas vu Séville, n’a pas vu de merveilles ».

A Séville, on aime le tourisme malin. Le but est de vous faire découvrir de nombreuses choses à petits prix. Vous pouvez acheter des billets qui peuvent combiner 2 monuments ou musées à visiter…

La Giralda

C’est le 1er site touristique que j’ai visité en arrivant à Séville. A peine ai-je déposé ma valise à l’auberge de jeunesse que je tombais nez à nez avec cette ancienne mosquée. Elle fut construite à la fin du XIIe siècle par les Almohades pour rivaliser avec la mosquée de Cordoue construite elle, par les Omeyades. Cette cathédrale est une merveille.

IMG_5595

Tout au long de mon séjour, son minaret m’a servi de point de repère. Au XVe siècle les autorités religieuses décidèrent d’en faire « une église si grande que ceux qui la verront nous prendront pour des fous » et effectivement, ils étaient bien fous, cette église est l’église gothique la plus grande du monde.

Seules la cathédrale de Saint Paul de Londres et la basilique Saint Pierre à Rome la surpassent.

Je confirme ces derniers étaient bien fous car il faut gravir 34 pentes pour accéder au sommet du minaret, et admirer la vue époustouflante qui s’offre à nous. Mais rassurez-vous, il est possible de s’arrêter à chaque étage afin d’admirer les petits coins de la ville ou les détails de ce chef d’œuvre…Personnellement c’est ce que j’ai fait et c’est aussi beaucoup moins fatiguant 😉

IMG_0831

IMG_0860En arrivant en haut du minaret, on peut apercevoir le patio de los Naranjos, le patio des orangers. Le parfum de la fleur d’oranger  m’a téléporté à l’époque des Almohades tout en m’imaginant les milles et une nuits et histoires de Séville

L’entrée est à 8€ mais je n’ai payé que 3€ car je me suis collée à un groupe d’étudiants et apparemment je fais encore jeune 😉

Le palais Alcazar

De tous les voyages que j’ai eus à faire dans ma vie le palais Alcazar est l’un des plus beaux sites que j’ai visité juste après la mosquée sheikh zayed à Abu Dhabi
Le palais Alcazar le plus ancien d’Europe, il est inscrit au patrimoine de l’humanité par l’UNESCO. Je me suis fait plaisir en me perdant dans ces différents styles : gothiques, baroques, renaissance, Rococo.

IMG_6475

IMG_6674

IMG_6658On reconnaît également l’empreinte musulmane au patio Del Yeso une trace indélébile des Almohades. Le palais alcazar comporte :

  • Le palais de Pedro le 1er le cruel
  • Le Patio de Las Doncellas
  • Le salon de Embajadores et les différents jardins.

IMG_6583IMG_6571Tout est en couleurs avec des azulejos qui vous racontent une histoire. Lors d’un petit break vous serez accosté par un beau paon qui reprend ses marques en fin de journée

Il est préférable d’acheter votre billet sur le site internet même si ça coûte 1€ plus cher au moins ça vous évitera l’attente. Dès l’ouverture il faut compter au minimum 1h d’attente si vous n’avez pas votre ticket en main.

L’entrée est à 9.50€ et 10€50 sur internet

IMG_6516

S’il vous reste encore des forces, derrière le palais Alcazar (qui veut également dire palais en arabe) vous pourrez découvrir le quartier de Santa Cruz, l’ancien quartier juif (Juderia). Ce quartier est doté des petites ruelles, des patios hauts en couleurs et  vous trouverez pleins de petits coins où vous pourrez admirer des spectacles de flamenco.

Arrêtez-vous quelques instants afin de respirer le parfum du jasmin. En cheminant à travers les ruelles, vous pourrez refaire le parcours de Washington Irving, écrivain nord-américain d’origine écossaise. Attiré par l’exotisme de l’Espagne il finit par être nommé ambassadeur des Etats-Unis en Espagne… il existe même un circuit «  La route du voyageur romantique », qui retrace le voyage de 250 km que l’écrivain a effectué en 1829, entre Séville et Grenade. Ce fabuleux voyage y est romancé dans « son carnet de voyage » appelé « Contes d’Alhambra »

Las Setas

Voilà encore un lieu que j’ai découvert à travers l’émission « échappées belles », un monument moderne en pleine vieille ville, un GROS champignon en bois. Il fut imaginé par l’architecte Berlinois Jürgen Mayer –Hermann et il est devenu un lieu de rencontres pour tous les sévillans et sévillanes.

IMG_5449

IMG_5436Je dois avouer qu’être sous ce gros champignon en plein cagnard est très agréable. A l’intérieur du champignon vous trouverez le marché de fruits & légumes, quelques restaurants fréquentés par les sévillans et l’ascenseur pour y accéder sur le toit du gros champignon.

Et là un grand WAOW, Séville est à mes pieds. L’avantage de ce lieu est que si on n’a pas le temps de visiter toute la ville on peut tout parcourir à partir de Las Setas avec une présentation en résumé  des monuments que vous apercevez  (toujours en anglais ou en espagnol)

Quand j’étais en haut de Las Setas, je voulais arrêter le temps (aaaahhh si je pouvais). Cette ville ! Cette beauté et sous silence

L’entrée est à 3€ avec une consommation ou un tapas offert dans le restaurant avec une vue panoramique sur la ville. Pour ma part j’ai pris ma boisson et pour 1€ j’ai eu ma tortilla…Le même ticket vous sert a avoir une carte postale de la ville à la boutique cadeaux du site…Quand je vous disais qu’à Séville le tourisme est malin

IMG_5528

Au même endroit, plus bas, vous retrouverez  l’Antiquarium, un musée archéologique (toujours en anglais, italien et espagnol) qui vous fait découvrir les prestiges de la vie romaine et arabe.

Torre del oro 

 La Tour de l’Or a été construite au XIIIe siècle par les Almohades afin de contrôler les navires qui remontaient le fleuve Guadalquivir. La tour servait également de réserve afin d’y stocker les marchandises venues du Nouveau Monde.

IMG_6029

Aujourd’hui, la tour est un musée naval dans lequel on peut y observer les boussoles utilisées pour découvrir le Nouveau Monde ainsi que la maquette de la caravelle de Christophe Colomb qui, en découvrant l’Amérique, ouvrit la voie aux Conquistadors qui permirent à l’Espagne de se constituer un vaste empire colonial. Grâce aux richesses du Nouveau Monde, l’Espagne devint ainsi, au cours du XVIe siècle, la plus grande puissance d’Europe, sous le règne de la dynastie des Habsbourg.

Vous avez également la possibilité de monter au sommet de la tour mais faites attention si vous êtes accompagnés d’enfants car l’accès peut être dangereux.

Entrée à 3€ – Gratuit le lundi (tout est en espagnol)

L’hôtel Alfonso XIII

C’est un lieu que j’ai découvert en regardant l’émission « la maison de la 5 » sur France 5. L’hôtel a gardé son style néo mudéjar après les récentes travaux de l’établissement.

Vous me direz pourquoi visiter un hôtel ??? Parce que cet hôtel se trouve à 500 mètres à gauche de la sortie de la cathédrale Giralda. Cet hôtel a été construit dans les années 20, il a été inauguré en 1929 à l’occasion de l’exposition ibéro-américaine, par Alphonse XIII, le souverain Espagnol de l’époque. Cet établissement a été conçu pour être l’hôtel le plus luxueux d’Europe et aujourd’hui  il fait partie des plus beaux hôtels au monde.

IMG_5643

IMG_5632Pour la petite anecdote, c’est suite à un concours d’architectes que le projet de José Espiau y Muñoz, un des grands maîtres de l’architecture régionaliste andalouse a été retenu. Ses plans traduisaient une volonté affirmer le luxe et la magnificence, à travers de riches intérieurs qui arborent le meilleur de l’artisanat andalou.

Vous pouvez y accéder gratuitement et visiter les lieux (pas les chambres bien sûr sinon j’aurai déjà élu domicile là-bas ;-))

Pas de tenue correcte exigée comme l’exigeraient certains palaces, j’étais en jean basket et sac à dos, un vrai look de touriste, et personnes ne m’a rien dit J’ai pris mes photos…de touriste pour pouvoir les partager avec vous. Les consommations simples sont à partir de 4€

Toujours sur le même chemin l’ancienne fabrique à tabac transformée en université Universidad

Construite sous le règne de Carlos III, la fabrique à tabac était devenue l’une des principales activités du pays jusqu’au XIXe siècle. Aujourd’hui une autre activité plus studieuse, l’établissement a gardé toute sa splendeur, vous pouvez visiter gratuitement, des visites gratuites sont même organisées du lundi au jeudi à 11h du matin pour plus d’informations cliquez ici

IMG_0934

IMG_5711Plaza España

Vous vous rappelez de l’hôtel Alphonse XIII, construit pour une exposition ibéro-américaine en 1929, et bien l’exposition c’est la Plaza España qui se trouve à 10 minutes à pieds de l’hôtel en question. Voilà un lieu magnifique, caché en plein centre-ville. Vous n’avez besoin d’aucun guide pour vous accompagner étant donné que tout se raconte en azulejos. Ici on vous raconte les 58 provinces espagnoles et les ponts représentent les quatre royaumes : Navarre, Léon, Castille et Aragon.

Les 2 tours identiques représentent le pouvoir des Rois Catholiques, Ferdinand et Isabelle.

Entrée  et la visite est gratuite

IMG_5734IMG_5742

IMG_5757Il faut compter une après-midi pour visiter ce site, car il s’y cache aussi Parque de Maria Luisa, un mélange de parcs européens et jardins orientaux. Tout au long de mon séjour j’y allais prendre un bain de soleil autour d’un pique-nique. C’est le lieu idéal pour découvrir une végétation luxuriante et pour un peu de fraîcheur quand il fait chaud.

Toujours au Paque de Maria Luisa se cachent deux musées Le musée des arts et traditions populaires et le musée archéologiques dont les entrées sont gratuites pour les ressortissants européens.

IMG_5833

IMG_5723IMG_5884

Le dernier jour à Séville ma colocataire de chambre, Rocio, qui habite Séville, m’a fait découvrir le rues inconnues des touristes, l’art de rue, et l’on s’aperçoit que l’art moderne se marie bien avec l’ancien, toujours en couleurs comme.

L’art, elle le connaît bien et sous toutes les coutures car c’est sa passion. Elle m’a emmené au quartier la Cartuja où se trouve l’ancienne fabrique de céramique  et on peut découvrir l’art à petit prix 1 ,50€/expo.

IMG_2037

Où manger à Séville ?

Oubliez le mot régime à Séville comme au reste de l’andalousie, pour les amoureux de la charcuterie vous serez servis, les végétariens un peu moins mais vous arriverez à trouver des produits frais à petits prix. Le concept street-food s’empare de Séville pour le bonheur des grands et petits gourmands.

Le concept est vraiment sympa, vous piochez dans plusieurs stands selon vos goûts, vous réglez à chaque stand, ça revient moins cher quand on est à plusieurs ou en famille.

Deux marchés ont attirés mon attention, Mercado Lonja del Barranco  et un nouveau marché très prisé par les sévillans, vous propose plusieurs stands avec tous types des produits pour dîner ou grignoter avec vue sur le Guadalquivir. Même si les assiettes sont alléchantes je trouve que les prix sont très élevés comparant au deuxième marché Mercado de Triana qui propose des produits typiques, de bonnes qualités et les prix sont divisés par deux comparant au premier marché qui se trouve à quelques mètres. Le seul hic il est seulement ouvert tous les jours de 9h à 15h.

IMG_6748
IMG_6744IMG_6070IMG_6064

La crème de la crème est un salon de thé qui se situe derrière Las Setas. Un lieu élégant et cosy avec une jolie terrasse. La crème de la crème est ouvert à tout moment de la journée pour un thé, un dessert ou des snacks salés. Je n’ai pris que le petit-déjeuner et la formule était à moins de 3€, le service était impeccable.

IMG_6765

Lors de mon voyage j’ai participé à une soirée tapas, un tour proposé par un local qui nous emmenait faire la tournée des bars à tapas, 2 exactement, on était 7, chacun a mis 5€ et on avait droit à 6 tapas avec la boisson incluse.

Quel délice une explosion en bouche dans ce premier bar à tapas le Come y calla, tenu par un ancien chef Espagnol. Coup de cœur pour le millefeuille d’aubergines au chèvre sauce au miel.

Come y calla propose une large carte des mets au poisson, à la viande et des mets végétariens comme ça tout le monde est content 🙂

Calle y Come Calle Odreros, 5. 41004 Sevilla

Le 2e bar le bar Alfalfa, vous propose des tapas pour accompagner votre vin. Le choix est large, aussi bien sur la charcuterie que sur les vins espagnols. Les Espagnols sont très fiers de leurs produits culinaires c’est un vrai trésor et j’étais chanceuse de pouvoir y goûter.

Bar Alfalfa Calle Candilejo, 1, 41004 Sevilla

Pour manger des très bons churros, une seule adresse El Comercio et j’ai dû en goûter pas mal avant de vous en  trouver The best, c’est dur la vie de touriste, hein ??  and the winner is El Comercio. Bien que se soit un bar à tapas, à l’heure du goûter c’est churros time. C’est le plus ancien de la ville, j’ai payé environ 4,5€ pour un chocolat et churros. Ce lieu est un musée à lui tout seul avec toutes ces personnalités locales et nationales qui ont franchi la porte de ce lieu mythique pour sa qualité et son service.

El Comercio Calle Lineros, 9 41004 Sevilla

IMG_5536

Où sortir le soir à Séville?

Je ne suis pas allée loin de mon auberge de jeunesse pour assister à spectacle de flamenco la Casa de la Memoria regroupe une salle de spectacle, un restaurant et une salle de danse.

Selon la saison, il peut y avoir jusqu’à 3 spectacles de flamenco par soir, la salle est plutôt petite, le show dure 1h, vous découvrirez le flamenco sous toutes ses formes : le chant, la guitare, la danse vous remarquerez que le flamenco se danse différemment entre hommes et femmes ça tape fort dans les mains et les talons 😉

IMG_6089

IMG_6124Le spectacle coûte 18€(tarif Mars 2016), le prix est correct par rapport à d’autres salles de spectacles, le cours de flamenco est à 10€ (ticket en dernière minute).

NB. Il faut noter qu’il vous sera interdit de filmer ou de prendre les artistes en photos pendant le spectacle mais seulement à la fin quand ils vous autoriseront à le faire. C’est une bonne idée, ça permet d’en profiter pleinement.

Que faut-il savoir avant de partir à Séville?

Avant de partir, pensez à votre assurance de voyage ainsi qu’à votre carte vitale européenne gratuite, valable pendant 1 an (cliquez ici pour plus d’informations)

J’ai trouvé un problème de taille à Séville, les zones touristiques hormis le hôtels et auberges de jeunesse n’aiment pas faire trop d’efforts à parler anglais.

Cela peut s’expliquer par l’explosion soudaine du tourisme et que les professionnels du tourisme (restaurateurs, musées…) n’ont pas eu le temps d’apprendre, mais c’est problématique quand on ne parle pas l’espagnol.

Comment aller à Séville ?

Plusieurs compagnies aériennes proposent la capitale andalouse à petits prix, Iberia, Vueling, Air France…au départ de Paris et de Province. Il n’y a pas de vols direct au départ de Nice le seul moyen peu coûteux est la correspondance via Barcelone avec Vueling.

Séville en poche

J’ai beaucoup utilisé Yelp et j’ai même réussie à squatter une soirée grâce à cette application. Tous les sévillans utilisent Yelp, je vous en parle souvent voici le lien pour retrouver mes avis

Pour mes longs weekends, je prends toujours avec moi mon “Grand weekend” vous trouverez tout l’essentiel pour visiter Séville, les guide de la gamme Grand weekend coûtent moins de 10€.

Ça y est vous avez tous les éléments nécessaire pour pouvoir perdre la tête à Séville 🙂

Emportez ce city guide en format PDF avec vous lors de votre voyage cityguideséville

IMG_5613

 

 

 

 

 

5 Comments

  • Reply Tiphaine 18 May 2016 at 15 h 15 min

    Je voudrais me rendre à Séville cette année, ton city guide tombe à point nommé ! Probablement pendant les vacances d’octobre.
    En tout cas, ton récit et tes photos me confortent dans mon choix 😉

    • Reply Touristissimo 20 May 2016 at 0 h 14 min

      C’est vraiment ma ville de coeur, Séville m’a complètement ensorcelée. À coup sûr tu tomberas aussi amoureuse que moi de cette belle ville

  • Reply Planete3w 11 June 2016 at 11 h 18 min

    Gros coup de coeur pour Séville et pour l’Andalousie en générale. La Plaza de Espana est juste incroyable de même que Las Setas le seul monument moderne d’Andalousie. je confirme El Commercio c’est très bon, un bar à tapas qui ne paye pas de mine pourtant.

  • Reply Justine 8 February 2017 at 14 h 15 min

    J’espère pouvoir aller à Seville en juin ! Je garde ton city guide sous la main ! 🙂

    • Reply Touristissimo 8 February 2017 at 14 h 27 min

      Tu pourras même le télécharger gratuitement en format PDF 😉

    Leave a Reply