Le carnaval de Nice

Quoi de mieux que le 14 février pour déclarer sa flamme à sa ville en célébrant le 130e  du carnaval tout en espérant que le soleil soit au rendez-vous. Cette année, la cuisine méditerranéenne sera à l’affiche. ‘Au pays de la Ratapignata et de la ratatouille’ ce carnaval vous fera saliver avec sa cuisine niçoise qui regorge d’amour et de soleil. Tout comme l’accent « qui chante », c’est une fierté régionale.

Carnaval

Un peu d’histoire

Né d’une tradition qui remonte au Moyen-âge, il est l’un des plus célèbres carnavals au monde. Le mot carnaval est un mot composé « Carne Levare » qui veut dire « enlève la chair ». Les niçois profitaient  de plats riches et copieux (et ça, on sait très bien le faire), mais la tradition catholique leur imposait un jeûne de 40 jours. A cette période, en plus des bons plats, qui a-t-il de mieux que de faire la fête (pour bien digérer sûrement) à travers, bals, mascarades et danses folkloriques. Lors du carnaval, on plus de se déguiser, on pouvait se moquer de tout. Ces festivités se déroulaient jusqu’au Mardi Gras. Quoi de mieux pour quitter l’hiver et célébrer l’arrivée du printemps ?

Au dernier classement, le carnaval de Nice se trouvait en 6e position mondial dont voici la liste

  1. Venise en Italie
  2. Rio de Janeiro au  Brésil
  3. Port of Spain à Trinidad et Tobago (Caraïbes)
  4. Notting hill en Angleterre (qui se déroule la dernière semaine du mois d’août)
  5. Nouvelle- Orléans aux Etats-Unis
  6. Nice
  7. Binche en Belgique
  8. Bâle en Suisse
  9. Cologne en Allemagne
  10. Mi-carême de l’isle aux grues au Canada comme son nom le carnaval se déroule à la moitié du jeûne

Autre cortège, en plus des grosses têtes, jolies et gracieuses, qui font la renommée du carnaval : la bataille de fleurs et sa reine.  La première bataille de fleurs a eu lieu en 1830, à l’occasion du séjour du roi Charles-Félix de Savoie, venu passer l’hiver à Nice pour son doux climat. L’idée fut lancée par Alfonse Karr, poète et jardinier qui souhaitait des chars fleuris pendant le carnaval. Mais ce n’est que quelques années plus tard, en 1874, que le souhait d’Alfonse Karr fut réalisé.
La bataille de fleurs a inspiré d’autres pays. Au Brésil, l’empereur Pedro II a organisé un défilé de chars fleuris dans les rues de Rio de Janeiro pour célébrer l’abolition d’esclavage. La bataille de fleurs a également inspirée la ville de Pasadena aux Etats-Unis, qui est devenue célèbre grâce à sa parade fleurie

Le Carnaval de quartier
Un autre carnaval moins connu se nomme « le carnaval de quartier ».  Vous pouvez assister à plusieurs animations, aubades etc…où se mêlent tradition et bons moments en perspectives.
La totalité du programme et tarifs c’est par ici
Petite astuce: si vous ne voulez pas payer si cher pour assister au défilé, plusieurs solutions s’offrent à vous. La première est d’y aller déguisé. Ainsi les enfants adoreront, alors que vous, si vous n’êtes pas adepte des déguisements, vous apprécierez beaucoup moins. Dites-vous que pour profiter de la gratuité, ça vaut le coup de se travestir. Autrement, si le temps le permet, vous pouvez vous installer à l’une des terrasses des hôtels. Le temps d’un café, vous aurez tout le temps d’admirer le défilé.
Concernant le logement, dites-vous bien qu’à cette époque de l’année les hôtels sont complets et très chers. Je vous conseille une location d’appartement, car il est beaucoup plus agréable de se sentir comme chez soi. Une amie est venue avec son fils me rendre visite et à louer un appartement sur le site www.abritel.com elle a eu un beau 3 pièces à deux pas de la mer et du centre-ville. Je passe souvent sur ce site quand je veux partir une semaine et faire attention à mon budget.

1 Comment

  • Reply Fernando 22 février 2015 at 20 h 39 min

    Super site ,félicitations.

  • Leave a Reply